LES OEUVRES QUE NOUS VERRONS AU MUSEO DEL PRADO

Las meninas de VELAZQUEZ / 3 de Mayo de GOYA
mardi 5 avril 2011
popularité : 2%

LES ŒUVRES QUE NOUS VERRONS AU MUSEO DEL PRADO :

LAS MENINAS (1656)
Dans ce tableau, Velázquez choisit de briser les normes traditionnelles. A l’époque où les portraits de membres de familles royales sont sombres et formels, il décide de présenter au public une scène de vie normale et courante dans le palais du roi Philippe IV d’ Espagne. En plus de donner au spectateur cette opportunité, "Las Meninas" permet d’humaniser la famille royale et suggère qu’elle est semblable à n’importe quelle autre famille.
La scène représente l’Infante Marguerite à l’âge de 5 ans entourées de ses dames de compagnies ou demoiselles d’honneurs (Meninas en espagnol),
Diego Velázquez est né en 1599 à Séville. C’est à seulement 11 ans qu’il commence à développer out son art aux côtés du peintre Pacheco. Une fois son apprentissage terminé en 1615, Velázquez commence à présenter des peintures naturalistes d’objets, de portraits et des scènes de vie quotidienne.

EL 3 DE MAYO DE 1808 (1814)
La révolte du 2 mai 1808
Le 2 et 3 mai, à Madrid, a lieu une révolte visant à empêcher le départ pour la France de l’Infant Francisco de Paula, dernier membre de la famille royale encore à Madrid. En effet, le roi Ferdinand VII et son père se trouvaient à Bayonne, prisonniers de l’Empereur Napoléon ; Ferdinand VII fut finalement obligé d’abdiquer en faveur du frère de Napoléon, Joseph Bonaparte, et interné au château de Valençay.
Francisco José de Goya y Lucientes, né à Fuendetodos, près de Saragosse, le 30 mars 1746 et mort à Bordeaux le 16 avril 1828, Il était peintre et graveur espagnol. Goya s’empressa de proposer de « perpétuer par le moyen du pinceau les plus notables et héroïques actions de « notre glorieuse insurrection contre le tyran de l’Europe ». C’est ainsi que l’artiste peignit les célèbres Dos et Tres de Mayo (1814).


Documents joints

PDF - 238.7 ko

Navigation

Articles de la rubrique